Uncategorized

6 Endroit Insolite Bretagne

6-endroit-insolite-bretagne

Il est passé par ici, mais pas forcément par là, en Bretagne, la région estampillée celtique par excellence. Au moment où s’ouvre le 40e festival Interceltique, l’occasion est trop belle de se poser cette épineuse question : où sont les Celtes ?

Top 6 des lieux légendaires en Bretagne | Bretagne, Photos paysage - endroit insolite bretagne
Top 6 des lieux légendaires en Bretagne | Bretagne, Photos paysage – endroit insolite bretagne | endroit insolite bretagne

Binious et cornemuses nasillards, légendes et mégalithes obscurs, druides barbus et bigouden coiffées… Qui dit Celte pense à un improbable inventaire à la Prévert où s’épousent, sur fond de brumes et de landes entrelacées, d’étocs éventreurs et d’amers rassurants, les différentes «patries» celtophones: Irlande, pays de Galles, Écosse, île de Man, Bretagne bien sûr, voire Galice espagnole, dont la «celtitude » est contestée par de nombreux historiens.

Pas de Fest-Noz («fête de nuit») et de Fest-Deiz («fête de jour») réussies sans danses folkloriques en Bretagne. Crédit photo: Bernard Galéron

Qui sont les Celtes aujourd’hui, et le Breton est-il celtique? A en croire Patrick Galliou, historien, archéologue et professeur fraîchement retraité de l’université de Brest, est celte celui qui en parle l’un des idiomes (breton, gaélique irlandais ou écossais, gallois) et qui demeure sur l’une de ses terres de référence. «C’est la langue qui crée une solide relation de communauté. Mais le breton est en fort retrait, tout comme l’irlandais, en dépit des efforts consacrés à les sauvegarder. Seuls 100.000 Finistériens le parlent aujourd’hui des gens âgés pour beaucoup sur 900. 000 habitants (plus ou moins 180.000 locuteurs dans toute la Bretagne, ndlr). D’ici à deux siècles, il pourrait avoir totalement disparu. »

Curieusement, si la Bretagne est la région française la plus marquée par l’imagerie celtique, elle fut historiquement l’une des moins occupée par cette civilisation indo-européenne migrante, établie notamment dans l’est de la France, en Italie du Nord, en Hongrie. « Il serait plus juste d’inviter les Auvergnats au festival Interceltique », ironise Patrick Galliou. Il précise: « La Bretagne n’était pas le centre ancien du monde celtique. On y a trouvé peu de traces archéologiques, contrairement aux vallées de la Moselle et du Rhin moyen. On n’en trouve d’ailleurs pas davantage en Irlande, et l’on peut se demander si les régions dites celtes aujourd’hui ne sont pas plutôt liées par une culture et des modes de vie similaires, inhérents à leur façade maritime. La Bretagne, de bord de mer surtout, est une sorte d’éponge, ce qui peut expliquer ce paradoxe étonnant entre, d’une part, l’absence de vestiges, et, d’autre part, la présence de noms celtiques dans ces contrées dès le IV e siècle avant Jésus-Christ. »

Le Festival de Cornouaille, à Quimper, et son Triomphe des sonneurs. Crédit photo: Bernard Galéron

A partir du Moyen Age, l’identité bretonne est largement confondue avec la culture celtique ancienne, avec laquelle elle n’a pourtant pas beaucoup de liens.

6 idées pour un week end romantique en Bretagne – Terres de ..
6 idées pour un week end romantique en Bretagne – Terres de .. | endroit insolite bretagne

Nelly Blanchard, maître de conférences de celtique à l’université de Brest, étudie les perceptions de la Bretagne dans l’imaginaire collectif. « Dès la fin du XVe siècle , les Celtes jouissent d’une représentation particulière : on leur attribue tout ce qui n’est ni grec ni romain car on ne sait encore rien de l’Europe antérieure à la conquête romaine. De cette époque date, par exemple, l’attribution erronée des dolmens et des menhirs aux Celtes. Ils deviennent le symbole d’un temps anté-historique, de l’origine des temps, d’un temps mythique. Les Celtes, ou Gaulois, gagnent alors en prestige et en mystère, bien que les connaissances à leur sujet se précisent de plus en plus. Après la Révolution française, et tout au long du XIX e siècle, on assiste à une esthétisation de la Bretagne, à une forme de courant anti-Lumières, en réaction à la toute-puissance de la raison, de la loi, des institutions, auxquelles on oppose charme, coutumes, irréalisme. La Bretagne porte l’image des temps d’avant la civilisation, d’avant le christianisme, d’avant le droit et d’avant l’Etat. Cette Bretagne allégorique est un artifice créé au XIX e siècle par et pour les classes hautes de la population bretonne ou les intellectuels bretons en exil à Paris, en proie à des inquiétudes sur leur condition, leur rôle, le sens de l’histoire et la marche effrénée du monde. »

Des inquiétudes qui trouvent un écho particulier en ce XXIe siècle où régionalismes et communautarismes reprennent de la vigueur. Mais, contrairement à certaines provinces françaises, dont le nationalisme peut s’exprimer politiquement par un rejet de l’autre, la Bretagne oppose une conscience ouverte sur l’Europe (c’est l’une des régions à avoir le plus voté aux européennes de 2009), et plus largement sur le monde.

Gwénaël Kerléo. D.R.

D’où une richesse musicale et artistique qui s’appuie sur les traditions, certes, mais aussi sur le métissage. On comprend mieux pourquoi la plupart des grands festivals dédiés se déroulent en Bretagne. Jean-Philippe Mauras, président de Kerne Production, assure la direction artistique du Festival de Cornouailles. « Le Breton a une forte identité, mais il n’est pas identitaire. Il revendique sa culture, sa langue, mais il s’adapte au contexte mondial, il est dans l’ouverture, pas dans le repli. Du coup, il a su ne pas entrer dans le jeu politique, d’où la faiblesse de mouvements comme le FLB. Par ailleurs, les Bretons sont des voyageurs et, de tout temps, ils ont importé des influences qui enrichissent leur culture. Une culture festive, rurale, intergénérationnelle, dans le partage. » A la question qui est celte aujourd’hui?, Jean-Philippe Mauras préfère répondre par quoi. « Pour moi, le celte est davantage un genre musical, une sphère comme le jazz ou le classique. Une musique intemporelle mais avec une forte vitalité, qui fait le grand écart entre les éléments traditionnels et des musiques contemporaines, et donne lieu à des rencontres étonnantes. A ce titre, Kerne Production fait office de laboratoire, de facilitateur de projets. »

Ce n’est donc pas par hasard si la société produit des artistes comme Gwenaël Kerléo, virtuose de la harpe celtique, auteur-compositeur capable de passer de l’intimité d’un concert solo acoustique (elle est demandée jusqu’en Russie et au Japon) à la fougue débridée et jazzy d’une scène d’un grand festival comme celui des Vieilles Charrues, avec son groupe et sa harpe électro.

Gwenaël revendique sa Bretagne, à défaut de sa « celtitude »: elle ne pourrait pas « vivre ailleurs ». Elle en parle la langue, « mais c’est récent », et voit aussi dans l’union celte de la petite et de la grande Bretagne davantage une réunion de pays portés par une culture maritime qu’une entité historique. « Toutes ces nations ont des racines culturelles puissantes, d’où leur créativité incroyable. Elles s’appuient sur les traditions pour inventer, mais restent ouvertes à la modernité. C’est le propre de la musique bretonne d’être curieuse de rencontres. Et la harpe s’accompagne fort bien d’autres rythmes et d’autres sons. »

Quatre endroits insolites à découvrir dans le Centre-Bretagne - endroit insolite bretagne
Quatre endroits insolites à découvrir dans le Centre-Bretagne – endroit insolite bretagne | endroit insolite bretagne

Mais, si certains de ses morceaux ont des consonances clairement contemporaines, d’autres, sur lesquels ne s’élèvent que les notes aériennes de son instrument, renvoient à ces images d’Epinal qui nourrissent l’imaginaire celtique. La légende arthurienne, le Graal, Avalon, la forêt de Brocéliande… Laquelle amuse beaucoup Patrick Galliou: « Elle n’a jamais existé, du moins pas au temps des Celtes anciens. A cette époque, en lieu et place, s’étendait une terre défrichée ! »

Le triskèle, l’emblême de l’île de Man, en mer d’Irlande.

Quant au triskèle, cette croix à trois branches s’enroulant en spirales, ou à trois jambes l’emblème de l’île de Man , il est le symbole absolu de la «Celt’attitude». « Un symbole dévoyé », selon Pierre Toulhoat, artiste protéiforme dont les triskèles en argent ornent pourtant de nombreux cous. « Je ne suis pas un fanatique de la celtitude. Ça me casse les pieds, je trouve cela abusif. Pour moi, être celte, c’est avoir une mémoire de l’histoire. »

Et la légende n’est jamais bien loin de la mémoire bretonne. Ce Quimpérois a le culte de Gradlon, roi mythique de Cornouaille, qui fit de Quimper sa capitale. « Il faut dorloter les belles légendes », insiste l’artiste, qui exerce depuis soixante ans ses talents multiples sur la faïence, le vitrail, les tissus, le métal… Ses bijoux (et ses pièces d’échecs) sont des merveilles absolues, qu’ils s’inspirent de symboles celtiques séculaires ou d’influences contemporaines. «Mais, toujours, la Bretagne est présente en arrière-plan dans mon œuvre j’ai été élevé avec du breton dans les oreilles j’y suis attaché, par toutes les racines et les ramifications de ma parentèle. »

Frédéric Alégouët a su «se déveloper sans s’émiger», grâce à KanaBeach, son enseigne de vêtements mi-surf mi-streetwear, qui font fureur partout en France Crédits photo : PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

L’identité bretonne, celtique ou pas, on la retrouve partout, de Rennes à la pointe du Raz, là où on l’attend peut-être le moins: sur la scène économique. La Bretagne est une terre d’entrepreneurs, et nombreux sont ceux qui ne sacrifient pas leur passion régionale à une expansion nationale. Ainsi le succès de KanaBeach, la marque de prêt-à-porter de surf imposée partout en France, tient-il en partie à son identité locale. Pour son créateur, Frédéric Alégouët, l’un des premiers surfeurs à avoir introduit le sport sur cette côte malaisée, «imposer une marque bretonne dans un univers américano-hawaïen, voire basque, était un sacré défi, et un moteur. Nous avons réussi à nous imposer dans l’Hexagone. Désormais, la question est de savoir s’il est possible d’exister sur le plan international en restant un acteur breton. » Et Frédéric est bien plus que Breton: « Brestois d’abord, breton ensuite, français bien sûr. J’ai beaucoup voyagé, vu des coins merveilleux : Brest n’a rien à leur envier. Sa côte est splendide, j’aime son port et sa rade, bien sûr, mais surtout sa force de vie. C’est une ville comme Liverpool, pas facile de prime abord, mais qui génère une puissance inouïe dans la création. Il y règne de la légèreté, de l’inventivité, ainsi qu’un solide bon sens. Le Brestois a les pieds sur terre ! »

Quatre endroits insolites à découvrir dans le Centre-Bretagne - endroit insolite bretagne
Quatre endroits insolites à découvrir dans le Centre-Bretagne – endroit insolite bretagne | endroit insolite bretagne

Un comble pour un homme qui passe, quant à lui, une partie de sa vie à chevaucher l’écume des mers celtiques. La mer, justement, cette nappe joliment froissée qui va et vient, entre Bretons et Britanniques, ne serait-ce pas elle, finalement, l’élément unitaire et indivisible du caractère celte? « Vous savez, conclut Patrick Galliou, comme l’écrit l’historien Barry Cunliffe, un professeur d’Oxford avec lequel j’ai travaillé, “est celte celui qui veut l’être”. Mais, en tant qu’archéologue, ça me gêne parfois de voir ce vocable bradé pour vendre un peu de tout et, il faut bien le dire, souvent n’importe quoi ! »

Un bon bain de culture celte, voilà le programme de ce festival, le plus grand rassemblement du genre. Plus de 4.500 artistes, musiciens et chanteurs, danseurs et plasticiens sont attendus, venus de toutes les «patries» celtiques, dont l’Amérique du Nord et l’Australie.

Pendant une dizaine de jours, 650.000 mordus investiront les rues de Lorient pour profiter des concerts (Alan Stivell, Gilles Servat, Dan Ar Braz…), du championnat national des bagadoù, des concours de cornemuses, de la Celtikup (voile), du Golfceltrophy, du marché interceltique, et des nombreuses expos et animations placées sous le signe bienveillant du triskèle.

Jusqu’au 15 août, Lorient Media SAVOIR PLUS :

» Dernier album de Gwenaël Kerléo: «Pevlar», chez Coop Briezh Media le très beau livre d’Armel Morgant, «Toulhoat», Editions Coop Breizh.

6 Endroit Insolite Bretagne – endroit insolite bretagne
| Pleasant to help my personal weblog, in this particular time period I’m going to provide you with regarding keyword. And today, this can be a primary impression:

Week end insolite et hébergement insolite en Bretagne - Vallée de ..
Week end insolite et hébergement insolite en Bretagne – Vallée de .. | endroit insolite bretagne

Why don’t you consider graphic preceding? is of which remarkable???. if you feel therefore, I’l d teach you several image once again underneath:

So, if you would like obtain these amazing pictures related to (6 Endroit Insolite Bretagne), press save link to store the photos in your computer. They’re available for transfer, if you appreciate and wish to get it, just click save badge on the post, and it’ll be directly saved in your home computer.} Finally if you like to secure new and the recent image related with (6 Endroit Insolite Bretagne), please follow us on google plus or book mark this site, we attempt our best to give you regular up-date with all new and fresh shots. We do hope you like staying right here. For most upgrades and recent information about (6 Endroit Insolite Bretagne) pics, please kindly follow us on tweets, path, Instagram and google plus, or you mark this page on book mark section, We try to give you update regularly with fresh and new pics, love your surfing, and find the best for you.

Here you are at our website, articleabove (6 Endroit Insolite Bretagne) published .  At this time we’re pleased to announce that we have discovered an incrediblyinteresting contentto be pointed out, namely (6 Endroit Insolite Bretagne) Some people trying to find info about(6 Endroit Insolite Bretagne) and certainly one of them is you, is not it?

Les meilleurs endroits à visiter en Bretagne - Guerledan - endroit insolite bretagne
Les meilleurs endroits à visiter en Bretagne – Guerledan – endroit insolite bretagne | endroit insolite bretagne
la fameuse maison de Plougrescant construite entre deux rochers ..
la fameuse maison de Plougrescant construite entre deux rochers .. | endroit insolite bretagne
Les 6 sites les plus insolites de Bretagne | Atterrir
Les 6 sites les plus insolites de Bretagne | Atterrir | endroit insolite bretagne

Related posts of "6 Endroit Insolite Bretagne"

Visiter les sites UNESCO du Hainaut, le long du Canal du Centre

7 Beau Endroit Hainaut

Naoëlle D’Hainaut, victorieuse de Top Chef 4, est enfin prête. La jeune femme de 35 ans va ouvrir son propre restaurant à Pontoise. « Nos enfants ont grandi, c’était le bon moment pour se lancer dans une telle aven­ture », a-t-elle confié à La gazette du Val-d’Oise.L'ancienne Top Chef, Naoëlle D'Hainaut, va ouvrir son restaurant à Pontoise https://t.co/yf8DsjDA42Après...

8 endroits romantiques en France | La route sans fin...

8 Endroit Romantique Vaucluse

Pour cet été, voici une nouvelle idée de balade qui se réalise facilement avec une bonne paire de baskets. Aujourd’hui, on vous fait découvrir la petite commune de Meillerie, coincée entre lac et falaises abruptes où se glisse difficilement la RD 1 005, l’ancienne route du Simplon construite en 1803 par Napoléon 1er. L’espace est...

6 destinations vacances de rêve en France | Explore par Expedia

6 Rever D’un Endroit Paradisiaque

Ah le sable blanc, les eaux turquoises et les cocoteraies… ce décor dont on a tous un jour rêvé ! Et si on prenait le temps de découvrir vraiment ce type de paysages, et non plus seulement en cartes postales ? Pour nous aider à trouver la destination idéale, idiliz propose une sélection des meilleurs...

Voyage en Crète: Les 6 endroits paradisiaques à ne pas louper ...

6 Crete Endroit Paradisiaque

Berceau de la civilisation occidentale, la Grèce ou République Hellénique est située à l’extrême sud des Balkans. Plages de sable blanc, ruines antiques, îles paradisiaques : le pays d’Aphrodite abonde de coins plus ou moins confidentiels méritant d’être explorés. Et il faut bien plus d’un voyage pour découvrir toutes les merveilles du pays …Impossible de...

0 Comments
Share

admin

Reply your comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*